09/01/2005

Flambée des prix (extraits de la DH)

Si l'on dit traditionnellement du Belge qu'il a une brique dans le ventre, il a plutôt intérêt à avoir un lingot dans le portefeuille s'il désire devenir propriétaire. Certes, les taux sont désormais au plus bas, mais acheter un bien n'est pas pour autant à la portée de toutes les bourses.En l'espace de dix ans, le prix moyen d'achat d'une maison en Belgique a ainsi augmenté de 73%. S'il était possible de devenir propriétaire de votre petit nid douillet pour 55.661 € en 1993, dix ans plus tard c'est 96.181 € qu'il vous fallait débourser. Nul doute qu'on frôlera bientôt la barre des 100.000 €.C'est en Wallonie que la hausse est la plus spectaculaire, avec une augmentation de 81% du prix moyen des maisons, passant de 45.691 € à 82.773 €. La Région de Bruxelles-Capitale est la moins touchée (+57%), ce qui s'explique par les prix déjà relativement élevés il y a dix ans.Les appartements ont également subi une hausse considérable des prix. Sur l'ensemble de la Belgique, l'augmentation s'élève à 64%, portant le prix moyen d'un appartement à 91.814 €. Bruxelles échappe une nouvelle fois à cette inflation, bien que le prix d'un appartement ait grimpé de 52%, pour se situer en 2003 à 100.237 €.En Flandre et en Wallonie, les prix évoluent de façon similaire, avec des hausses respectives de 67% et 66%, les prix moyens étant de 91.956 € et 72.746 €.Enfin, les terrains n'ont pas échappé aux envolées. Que du contraire même, puisque le lopin de terre a vu sa valeur plus que doubler au niveau national (+104%). Acheter en Wallonie reste le plus abordable, un terrain à bâtir conventionnel se négociant pour 38.233 €.

09:43 Écrit par O.N.H.U. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.