18/02/2005

Seigneurie d'Ampsin: Communiqué de presse ONHU

Madame, Monsieur,

 

Nous nous permettons de réagir à l’article de presse concernant l’ancien home d’Ampsin et ce pour plusieurs raisons :

 

  1. Nous regrettons les propos malheureux du Bourgmestre d’Amay lorsqu’il annonce que sa commune risque de devenir le refuge de tous les malheureux…;
  2. L’idée originale d’associer jeunes et moins jeunes dans une philosophie style « maison communautaire » est en soi une alternative transitoire, comme l’attestent les témoignages des locataires visiblement satisfaits de leur condition d’hébergement ;
  3. Plutôt que de soulever une polémique stérile, nous avons ici affaire à un cas spécifique qui justifie que toutes les parties se mettent autour de la table afin de négocier au mieux des intérêts tantôt des locataires tantôt de la gestionnaire des lieux tantôt des autorités ayant en charge la bonne gestion de la chose publique ;
  4. Nous rebondissons également sur le prix des locations, qui est à nos yeux excessif, pour réitérer la demande récurrente que formule notre association depuis déjà des années à savoir l’instauration d’une allocation loyer ou chèque logement (c’est selon) avec objectivation du bien loué. A cet effet, nous vous invitons à signer notre pétition électronique via le site http://onhu.skynetblogs.be .

 

L’O.N.H.U. souhaite qu’une co-gestion intelligente puisse voir le jour notamment :

 

-          en établissant un cadastre des locataires occupant les lieux en considérant les spécificités de chacun ;

-          en évaluant l’habitabilité des lieux en adéquation avec le code du logement en vigueur ;

-          en introduisant une demande de permis avec affectation des lieux en « maison communautaire » supervisée ou co-gérée avec l’appui d’une Agence Immobilière Sociale.

 

Il nous semble qu’un consensus rencontrant les desiderata de tous prévaut à un conflit d’intérêt préjudiciable aux véritables victimes, les locataires. Nous prenons contact ce jour avec Madame Stephany afin de lui proposer une aide circonstanciée.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Thierry Balsat au numéro de gsm 0479 38 16 94.

 

                                                                                                                                                                     Pour l’O.N.H.U., Le Président Daniel Delbrouck



12:18 Écrit par O.N.H.U. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.