22/02/2005

Antoine veut mener des politiques différenciées

Le Ministre wallon du Logement, André Antoine, entend mener des politiques différenciées dans cette matière, tant au niveau des personnes bénéficiaires de certaines aides ou prêts que des différents arrondissements de Wallonie. Antoine a rappelé quelques chiffres relatifs au logement en Wallonie. Le prix moyen des habitations a ainsi augmenté de 30 % de 2000 à 2003. Si l'on compare les arrondissements entre eux, des différences sensibles apparaissent parfois. Entre Nivelles et Bastogne, les valeurs des maisons passent ainsi du simple au double. "Pour réguler, il faut discriminer. Une mesure standard, ça n'a pas de sens", a souligné le ministre. L'une des premières mesures qui prennent la direction d'une différenciation territoriale vise le Fonds du logement des familles nombreuses de Wallonie (FLW) qui pourra accorder des prêts plus importants pour certaines zones où la pression immobilière est plus forte. Antoine entend également apporter des adaptations à quelques mécanismes. Le prêt jeunes, dont le fonctionnement a été épinglé récemment par la Cour des comptes, sera ainsi plus sélectif, a-t-il annoncé.
 
In Echo, 21-02-2005

10:23 Écrit par O.N.H.U. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.