12/03/2005

Dérapage à Saint-Josse

Y aurait-il du clientélisme et du copinage à Saint-Josse (Bruxelles) ? C'est ce que nous dénonçons par voie de presse. En effet, plusieurs mandataires de la commune auraient bénéficié de facilités pour se loger dans des logements spacieux appartenant à la commune et ce aux dépens des citoyens.
Contacté par nos soins, l'Echevin des propriétés communales a répondu qu'il était un petit maillon du Collège échevinal et qu'il n'était pas seul à prendre les décisions.
Pour sa part le bourgmestre Demannez (en photo) a répondu, pour justifier les facilités accordées, qu'il ne souhaitait pas créer un ghetto où les miséreux ne côtoieraient que les miséreux !
Cette remarque tout comme le procédé sont INDIGNES de la démocratie que cette autorité défend. L'ONHU dénonce une fois de plus la politique des copains.
Affaire à suivre....
Thierry Balsat

07:47 Écrit par O.N.H.U. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.