11/03/2008

MARISSA ET NOURREDINE SOUS LA MENACE DE L ECHEVIN MEDHOUNE

 A l'attention d'hamed Medhoune - Echevin des logements à St Josse ten noode.
 
Bruxelles, le 10 MARS 2008
 
Monsieur l'échevin,
 
Nous revenons  vers vous concernant la famille comme reprise en objet. En effet, en décembre dernier, vous avez octroyé en urgence un logement de transit à ce couple en principe pour une période de 12 mois. Après lecture du contrat de bail, le délai n'est que de trois mois.
 
Votre administration à contacté récemment ces locataires et leur demande de quitter le logement pour le 13 mars prochain.
 
Nous sommes étonné dans la mesure ou aucun accompagnement digne de ce nom n 'a été accordé à cette famille compte tenu qu'un accès aux logements privés leur était impossible eu égard a leurs revenus (+- 800 EUROS).
 
Les conditions du départ de leur ancien logement laissaient  supposer un minimum de compréhension et supposaient une  légitime considération de la part de l'autorité communale.
 
Nous constatons aujourd'hui que la commune ne désire pas assumer ces locataires quelques peu encombrant.
 
Nous vous rappelons si besoin est que marissa et nourrédine victime d'un marchand de sommeil ont perdu leur logement sur base d'un arrêté communal d'inhabilité émis par la commune de St josse.
 
Jeter ce couple à la rue aujourd'hui serait confirmer votre volonté à ne pas vouloir prêter assistance à personnes en danger.
 
Nous osons croire que la raison l'emportera et qu'un délai supplémentaire sera proposé à ce couple.
 
Nous en appelons donc à votre sens de la dignité humaine et vous demandons de prolonger le contrat de  bail de marissa et nourrédine pour plusieurs mois afin qu'une solution définitive de relogement soit trouvée.
 
 
C'est dans cette attente que nous vous prions d'agréer, Monsieur l'Echevin, l'expression de nos salutations les plus distinguées.
 
 
Pour l 'ONHU,
Thierry  Balsat.
0487 631 713
 
 

15:34 Écrit par O.N.H.U. dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.